Translate

samedi 18 mars 2017

Aucune courbure de la Terre n'est visible - jamais

Cette preuve est la preuve numéro un car facilement vérifiable : à ce jour, personne n'a jamais vu la moindre courbure à la surface de la Terre. Certains peuvent avoir l'impression qu'ils l'ont réellement vu de leurs propres yeux, du fait des mensonges fabriqués par la NASA et autres agences spatiales, mais en réalité, il n'existe pas la moindre photo, pas la moindre vidéo « amateur » d'une quelconque courbure.

De nos jours, n'importe quelle personne possédant un appareil photo numérique équipé d'un zoom suffisamment puissant peut vérifier ce simple fait, et cela est la mise à mort simple et définitive de la théorie officielle.


La platitude de la Terre est bien visible
Quelle que soit l'altitude ou le type de surface, c'est plat


La plupart des personnes n'ayant jamais entendu parler de la Terre plate répondent que nous ne pouvons voir la courbure à cause des dimensions énormes de la Terre, comparée à l'échelle humaine. Quand ils découvrent la réalité, ils n'en reviennent pas et ont du mal à y croire. Pourtant, les mathématiques ne mentent pas et prouvent que cette soi-disant courbure devrait être facilement observée et démontrée.

En effet, d'après les dimensions officielles du "globe", à seulement 16 km de distance, nous devrions constater une inclinaison de 20 mètres, c'est-à-dire que 20 mètres devraient être cachés à notre vue. En prenant comme base la hauteur moyenne du regard chez l'homme qui est d'environ 1,70 m, l'inclinaison visible devrait être de 10 mètres.

A 160 km, nous devrions constater une incroyable déclinaison de 2000 m. Oui, 2 km devraient simplement « disparaître » de notre champ de vision, cachés derrière la courbure terrestre ! Ces calculs sont tout ce qu'il y a de scientifique compte tenu des données officielles et vous pouvez facilement les vérifier par vous-même.

Si vous avez déjà pris l'avion ou simplement conduit sur de grandes distances, avez-vous été témoins de la moindre bosse, de la moindre inclinaison, d'une quelconque pente (hormis les variations naturelles à la surface de la Terre) ? A bord d'un avion, sur une distance de 4000 km, soit la distance New-York/Los Angeles ou encore Paris/Dakar, vous devriez constater une « descente » en courbe d'environ 1200 km... Ou pour reprendre l'exemple précédent, en conduisant simplement sur 160 km, votre route devrait se courber de 2 km. L'avez-vous vu ou même simplement entraperçu ? Ou la route et le monde vous semblent-ils toujours parfaitement plats (à l'exception encore une fois du relief que constituent les montagnes, les collines, les vallées) ?

Tout comme vos yeux, aucun appareil de mesure ne détecte la moindre courbure. Plus étrange encore, essayez de vous rappeler vos cours de mathématiques ou de géographie : personne ne vous a jamais appris à calculer la supposée courbure de la Terre, ni même ne vous a donné de chiffre à ce sujet... Pourquoi ? Dans certains métiers spécialisés, ingénieurs, mathématiciens, astronomes, géomètres, spécialistes de l'armement terrestre, chacun devrait être en mesure de vous dire instantanément et très précisément quelle est la courbure constatée par kilomètre et de vous démontrer très simplement par une mesure ou une expérience la réalité de la chose. Eh bien, croyez-le ou non, personne n'en est capable, pourquoi ?

Si c'est la première fois que vous entendez parler de la Terre plate et que vous êtes sceptique, ce qui est une bonne chose, vous me direz, comme on me l'a déjà dit, que vous avez pu voir des bateaux disparaître derrière la ligne d'horizon, ou que vous avez pu voir la « courbure » à travers le hublot d'un avion. Ces assertions, que vous avez probablement entendu depuis l'école, sont pourtant fausses et cela est facilement démontrable.

Premièrement, un puissant télescope suffit à ramener dans votre champs de vision le bateau qui avait « disparu », mât et coque compris, car les bateaux disparaissent derrière l'atmosphère et non derrière une quelconque courbure et de multiples vidéos disponibles sur le net en donnent une preuve irréfutable.

En voici quelques exemples :

  • Ici, un cargo visible uniquement à travers un télescope et qui aurait dû disparaître depuis belle lurette derrière la courbure terrestre mais qui, en fait, se retrouve caché par l'atmosphère.
  • Cette autre vidéo montre également un bateau disparaissant derrière l'atmosphère, et non derrière la courbure terrestre.
  • Il ne faut pas négliger également le rôle de la perspective pour comprendre pourquoi et comment un bateau semble disparaître à une certaine distance.
  • Le fait que les bateaux disparaissent derrière l'atmosphère explique également pourquoi des objets, telles que des bases de bâtiments, ne peuvent être vus,  même à l'aide de puissants télescopes.
  • Voici encore une excellente compilation montrant des bateaux qui devraient se trouver derrière la ligne d'horizon – mais ne s'y trouvent pas.

En résumé, de très nombreux éléments qui devraient se trouver cachés derrière la courbure terrestre sur des centaines de mètres sont clairement et parfaitement visibles à l'aide d'appareils munis de zooms puissants. Les explications officielles, telles que la réfraction ou les « mirages », sont tout à fait insuffisantes à rendre compte des observations.

Deuxièmement, en plus du fait qu'il n'y ait aucune courbure mesurable à la surface de la Terre, il n'y en a pas non plus en altitude :


Vous ne pouvez donc pas voir de courbure dans un avion volant à moins de 10 000 m d'altitude et il s'agit vraisemblablement d'une illusion d'optique due à la courbure du hublot.

Mais, me direz-vous, en dehors des photos et des vidéos présentées par la NASA et les diverses agences spatiales, pourquoi voit-on parfois une courbure sur celles mises en lignes par des particuliers et provenant d'avions, de ballons météo, de parachutistes ? Toutes ces vidéos et ces photos ont été prises avec des appareils munis de lentilles grand-angle qui créent un faux effet de courbure, une forte distorsion visuelle qui a pour but de recréer une image panoramique. La célèbre GoPro en est un bon exemple.

Si cela vous semble tiré par les cheveux, vous pouvez constater par vous-même que ce n'est pas qu'une théorie car sur ces vidéos, comme par exemple celle du saut de Felix Baumgartner, vous pouvez clairement voir que cette supposée courbure passe alternativement du convexe au concave, ainsi que sur n'importe quelle vidéo filmée par GoPro.

Penchons-nous à présent sur cette fameuse courbure terrestre... Comment la calculer ? La distance sous la courbure exprimée en mètres, c'est-à-dire à quelle profondeur un objet sera caché à notre vue derrière la Terre, se calcule en élevant au carré la distance à cet objet (en km), en multipliant celle-ci par 8 et en divisant le résultat par 100.


Courbure en mètres = distance au carré * 8 / 100


Cette formule de trigonométrie toute simple permet de calculer rapidement la courbure que nous devrions constater d'après les dimensions officielles du globe. Ce sont des mathématiques élémentaires que tout enfant devrait apprendre à l'école et connaître par cœur pour le restant de ses jours, comme sa table de multiplication. Tout le monde a appris la fameuse formule E-mc2, qui ne sert à rien dans la vie courante de la plupart d'entre nous, mais personne ne connaît la formule permettant de savoir à quelle distance un objet va disparaître de notre champs de vision, et donc dans quel délai nous le perdrons de vue compte tenu de sa vitesse. Cela pourrait pourtant être beaucoup plus utile ! De plus, cela pourrait être facilement démontré en classe, où chaque enfant peut voir trôner un globe terrestre, au contraire d'autres théories abstraites impliquant les pures mathématiques.

Le tableau qui suit reprend les principales mesures sur des distances faciles à retenir. Comme vous pouvez le constater, passés les premiers km, la courbure devient si importante qu'il ne devrait pas être difficile de la repérer, même à l’œil nu en s'élevant un peu, par exemple en regardant des montagnes au loin, ce qui n'est pourtant pas le cas comme vous pouvez le voir par exemple ici.

Ce tableau, qui serait très précis et utile sur un globe, est totalement ignoré du public. A seulement 20 km, l'horizon plonge de plus de 30 mètres, ce qui doit être aisément observable avec de puissantes jumelles – mais que personne n'a observé.


Table de calcul de la courbure terrestre
Système métrique Système impérial
Distance en km Formule Déclinaison en mètres Distance en miles Formule Déclinaison en pieds
1 1 x 1 x 8 / 100 0,08 1 1 x 1 x 8 / 12 0,67
2 2 x 2 x 8 / 100 0,32 2 2 x 2 x 8 / 12 2,67
3 3 x 3 x 8 / 100 0,72 3 3 x 3 x 8 / 12 6,00
4 4 x 4 x 8 / 100 1,28 4 4 x 4 x 8 / 12 10,67
5 5 x 5 x 8 / 100 2,00 5 5 x 5 x 8 / 12 16,67
6 6 x 6 x 8 / 100 2,88 6 6 x 6 x 8 / 12 24,00
7 7 x 7 x 8 / 100 3,92 7 7 x 7 x 8 / 12 32,67
8 8 x 8 x 8 / 100 5,12 8 8 x 8 x 8 / 12 42,67
9 9 x 9 x 8 / 100 6,48 9 9 x 9 x 8 / 12 54,00
10 10 x 10 x 8 / 100 8,00 10 10 x 10 x 8 / 12 66,67
20 20 x 20 x 8 / 100 32,00 20 20 x 20 x 8 / 12 266,67
40 40 x 40 x 8 / 100 128,00 40 40 x 40 x 8 / 12 1066,67
60 60 x 60 x 8 / 100 288,00 60 60 x 60 x 8 / 12 2400,00
80 80 x 80 x 8 / 100 512,00 80 80 x 80 x 8 / 12 4266,67
100 100 x 100 x 8 / 100 800,00 100 100 x 100 x 8 / 12 6666,67
120 120 x 120 x 8 / 100 1152,00 120 120 x 120 x 8 / 12 9600,00
Created with the HTML Table Generator


Ce tableau est donné pour les deux principaux systèmes, métrique et impérial, pour une hauteur de vue à 0, soit au ras du sol. En réalité, sur de grandes distances, le coefficient multiplicateur est plus proche de 7,8 que de 8, ce qui donne quelques mètres d'écart mais la formule proposée est amplement suffisante pour donner une mesure très proche de ce que nous sommes censés constater.

A titre d'information, voici le tableau métrique pour une hauteur de vue à 1,70 m, ce qui est la moyenne chez un homme :


Hauteur des yeux : 1,70 m
Système métrique
Distance en km Déclinaison en mètres
1 0,00
2 0,00
3 0,00
4 0,00
5 0,01
6 0,14
7 0,43
8 0,88
9 1,48
10 2,24
20 18,48
40 98,04
60 240,39
80 445,52
100 713,41
120 1044,07


Cela ne change pas grand chose sur les grandes distances, qui sont celles où l'on devrait réellement pouvoir observer la courbure, et nous verrons que les vidéos prises à ces distances ne manquent pas.

Vous pouvez procéder vous-même à tous les calculs que vous voulez en utilisant un des nombreux outils en ligne disponibles, tels que Earth Curve Calculator.

Une version AutoCAD (logiciel de dessin assisté par ordinateur), prouvant de surcroit que les formules sus-mentionnées sont correctes.

Maintenant que nous sommes équipés de ces outils mathématiques, voyons ce que nous pouvons trouver d'intéressant qui viendrait corroborer ou infirmer ces chiffres.

Tout d'abord, voici une vidéo où, de Kauai, nous pouvons voir Oahu, à plus de 150 km. Une autre  vidéo du même endroit au lever du soleil. D'après le modèle sphérique, Oahu devrait être caché sous la courbure terrestre de près de 1500 m. Le point culminant sur Oahu est le mont Ka'aka à 1225 mètres mais toute l'île est visible malgré la distance.

Voici à présent des images étonnantes de différentes îles au large des côtes de Wellington Harbor en Nouvelle-Zélande. Beaucoup de ces îles devrait être entièrement en dessous de la courbure terrestre, mais ne le sont pas.

Des îles, des bâtiments, des montagnes, des phares... Il existe de nombreux exemples d'objets qui devraient être sous la courbure terrestre du point de vue de l'observateur, mais qui sont cependant clairement visibles.

Voici également une superbe vidéo qui montre deux îles au large des côtes Californiennes, qui devraient être bien en dessous de la courbure terrestre.

Voici encore quelques exemples de la façon dont les bateaux ne disparaissent pas derrière la courbure terrestre (à partir de 10:16).

Dans la vidéo suivante, un météorologue montre une photographie de l'horizon de Chicago prise du Michigan en la présentant comme un « mirage ». Ridicule !

Une autre vidéo montrant la ville deToronto sans la moindre courbure (à 37:40).

Montons encore un peu pour constater qu'il n'y a pas de courbure, même à 40 000 mètres.

De nombreux exemples d'objets qui sont visibles, mais devraient être bien au-dessous de la prétendue courbure.

Commencez à 8:36 pour voir d'autres exemples d'objets qui devraient être en dessous de la courbure.

La vidéo suivante a été créée pour discréditer la Terre plate ; au lieu de cela, son auteur prouve que les navires disparaissent derrière l'atmosphère, pas derrière une quelconque courbure (allez à 2:40 pour voir la voile disparaître derrière l'atmosphère). Les vagues et la houle peuvent faire disparaître les coques des bateaux car les vagues, plus proches que le petit bateau au loin sur lequel on tente de zoomer, peuvent en obstruer la vue. Les partisans du globe utilisent ce fait à leur avantage dans de nombreuses vidéos, mais vous ne devriez pas vous contenter des vidéos des « globulistes » et regarder toutes les vidéos que je présente ici, et beaucoup d'autres, pour vous faire votre propre opinion.

A 20 km de distance, le navire dans la vidéo suivante devrait avoir disparu derrière l'horizon, mais il est encore visible. Les vagues commencent à cacher la partie inférieure du bateau au fur et à mesure qu'il s'éloigne (les vagues plus proches du photographe sont plus grandes par rapport à la taille du bateau), mais tout le bateau devrait avoir disparu.

Voici une vidéo de l' US Air Force qui montre un horizon plat à une hauteur supposée de près de 100'000 mètres. Je ne crois pas que cet avion vole aussi haut qu'ils le prétendent, mais cette assertion et ces images n'en demeurent pas moins extraordinaires.

Voici une vidéo présentant une lettre écrite par un chauffeur routier qui décrit son expérience et la conviction qui en découle : il n'a jamais vu la plus petite courbure sur les plus de 1 200 km qui séparent Los Angeles de New York.

Voici maintenant une preuve majeure fournie par un contrôleur de la circulation aérienne. Ces contrôleurs peuvent surveiller les avions à partir du radar des aéroports, à plus de 500 km de distance.

La perspective joue un rôle intéressant dans les investigations liées à la Terre plate. Regardez ces vidéos, en particulier la 3ème, très courte, où vous pouvez voir par vous-même que la ligne d'horizon dépend du grossissement du zoom :


De même, selon le modèle du globe, les tours de radio, qui fonctionnent en ligne droite, ne devraient pas pouvoir émettre sur des centaines de mètres (regardez à 9:56).

Cet article est tiré du livre Mensonge Global: La plus grande dissimulation de tous les temps de Leo Pacchi, paru en septembre 2016.


3 commentaires:

  1. si pour 16km c'est 20m alors pour 160km tu fait *10 résultat 200m caché et non 2000m.

    RépondreSupprimer
  2. et si j'ai bien regarder le tableau ce n'est pas 0.8 mais 0.08 m par km cela fait 20m au lieu des 2000m waouh quelle difference

    RépondreSupprimer
  3. https://olivierrt.wordpress.com/2018/01/23/lil-piggy-ballon-debunked/

    La courbe terrestre est visible si on se place dans les conditions permettant de la voir.

    RépondreSupprimer